Fête incontournables pour les groupes folkloriques régionaux.

La Félibrée

groupe folklorique de musique et de danse traditionnelle occitane en périgord noir traditions occitanes
Les Ménestrels sarladais

Le 1er dimanche de Juillet, tous les ans, a lieu dans une ville différente du Périgord, une fête appelée Félibre ou Felibreiada en Occitan. 

Ce rituel, hérité des troubadours qui chantèrent jadis la langue d'oc dans toutes les cours d'Europe, est la journée de la langue d'oc et des félibres, de la terre, des coutumes et de la tradition périgordes.

Elle est organisée par l'association lo Bornat dau Périgord (la rûche), école félibréenne du Périgord fondé en 1901, dont le siège est à Périgueux.

L'association est devenue l'ensemble des hommes et femmes dépositaires d'un savoir et des traditions de l'Occitanie.

La première Félibrée a eu lieu en 1903 à Mareuil sur Belle.

La Félibrée a toutes les caractéristiques d'une fête à l'ancienne, comme on peut en voir dans beaucoup de régions. Cependant, il ne s'agit pas d'une manifestation touristique. 

Les Périgourdins en sont prioritairement les acteurs et les consommateurs.

Historique de la Félibrée

Fête occitane la Félibree folklore tradition périgourdine tradition occitane savoir faire art et tradition populaire, sarlat
Danse populaire

Un peu d'histoire :

 

  Lo Bornat dau Périgord, école félibréenne fondé en 1901, pour la défense et l'illustration de la langue d'Oc en Périgord, a eu pour parrain Eugène le Roy qui proposa au Majoral Auguste Chastanet le nom de la nouvelle association. 

    Le grand poète provençal et Prix Nobel de Littérature, Frédéric Mistral, cautionna cet événement Occitan l'Honneur, la langue de leurs aïeux.

    C'était le 21 Mai 1854, il y avait là Frédéric Mistral, Roumanie, Aubanel, Anselme Mathieu, Alphonse Tavan, Paul Giéra et Jean Brunet. 

  Il fallait un nom à ces poètes fervents, et comme Mistral entendit un jour une vieille femme fredonner le cantique de Saint Anselme où reviennent  "les sept Félibres de la loi " c'est à dire les sept Sages, Les sept Docteurs, il aima choisir ce mot mystérieux venu du fond de l'âme populaire.                                                                                                  

  Et voilà le Félibrige fondé.

    L'Association organise tous les ans (depuis 1903 à Mareuil sur Belle ) une grande Félibrée qui attire des dizaines de milliers de Périgourdins et de Félibres.

    Elle est dirigée par un Majoral élu à vie.

Emblème du Bournat guidon de la Félibrée langue d'oc, tradition périgourdine,
Emblème du Bornat

Emblème : 

 

 Le premier Guidon (bannière) était dù à l'aiguille de la Contesse de Mirandol, il est exposé au siège du Bournat.

 

Le fanion actuel, à l'identique, est dù à l'aiguille de Ginette Valprémy.

 

Le Guidon de la Félibre (ci-dessus) constitué par l'étoile à sept branches avec au centre, la ruche, emblème du Bournat.

Préparation & déroulement de la Félibrée

Groupe folklorique en  dordogne, situé a sarlat, tradition occitane musiques et danses traditionnelles,  savoir faire locaux, dentelle , artisanat, panier d'osier, ombrelle de dentelle, coiffe de dentelle,
Félibrée fête occitane

La Préparation : 

 

La ville est parée de ses plus beaux atout. Pendant toute l'année, les associations locales, les commerçants ont travaillé à la réalisation des fleurs et à la mise en oeuvre des décors.

Entièrement livrée aux félibres, on y accède par des portes réalisées par les communes des alentours, chacune mettant en valeur sa spécificité.
On pourra retrouver tout au long de la journée des activités traditionnelles où tous le savoir faire des artisans locaux sera mis en valeurs : panier d'osier, poteries, dentelle, tradition culinaire... Les commerçants participent activement en décorant leur vitrine d'objets traditionnels conservés par des collectionneurs. C'est l'occasion d'un retour en arrière enrichissant.

Cependant, en cette année 2016, à Saint-Aulaye, il a été communément admis que si la Félibree célébrait les choses du passé, elle devait projeter le Pays de Saint-Aulaye vers le futur.
Elle devrait mettre en valeur toutes les richesses actuelles eu territoire et montrer qu'il pourrait y avoir un futur pour nos enfants.

Des expositions en ce sens, illustreront ces propos.

Reine de la Félibrée
Reine de la Félibrée

Déroulement de la Félibrée

 

Elle obéit à un rituel :

 

Les Périgourdins convergent de tous les coins du département, arborant les costumes traditionnels : coiffe de dentelle, fichus brodés, longues jupes pour les femmes.
Grand feutres noir, amples blouses blanches et gilets de velours noir pour les hommes.

Le rituels commence par l'accueil des félibres aux portes de la ville.
Le maire remet les clés de la ville à la Reine élue, marquant ainsi une prise de pouvoir symbolique du majoral des félibrige les rues constellées de décorations.
Pendant une journée, c'est le majoral accompagné de la reine du Bornat et les félibres qui gouvernent.
Le défilé des autorités et des groupes folkloriques entre dans la ville où vont se dérouler un certain nombre de scènes qui marquent l'emprise des félibres.

-  inauguration d'une plaque à la mémoire d'un enfant du pays qui laisse ainsi une trace de son action au service du Bornat ou de la langue et de la culture occitane.

-  on assiste  ensuite à la messe en langue d'oc, servie par l'évêque, ou l'abbé.

- un moment de recueillement devant le monument aux morts.

Félibrée la Douze
Félibrée la Douze

Vient ensuite le banquet, (taulada).

 

Le moment important est non seulement le repas traditionnel Périgourdin, mais aussi le discours du Majoral, en Langue d'Oc, où il réaffirme fermement devant les représentant de l'Etat, l'appartenance culturelle au patrimoine occitan :

 

"Lo Majoral fissona" (Le Majoral pique) comme le rappellent les abeilles du Bornat.

 

L'après midi est consacrée à la Cour d'Amour, une représentation de danses folkloriques,  et de chants en Langue d'Oc.

La langue de la journée est l'Occitan.

Le chant occitan "la coupa santa" composé par Frédéric Mistral tient lieu d'hymme de la Félibrée.

assiette de la Félibree de Sarlat
assiette de la Félibree de Sarlat

Depuis 1968, chaque Félibrée a son assiette (en général, creuse, dite « à chabrol »). Seule l'année 1975 déroge à cette tradition, un verre à vin cuit ayant été confectionné cette année-là par l'association Lo Bornat à la place d'une assiette.

En complément de l'assiette officielle du Bornat, d'autres assiettes ont pu être vendues par des associations locales ou par l'Office du Tourisme qui accueillait l’évènement. Ces assiettes portent la mention "modèle commercial"